Nathalie LÉPILLIET
Psychologue

  Accueil     Therapies    Bilan  
 

 

LES THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES

Les thérapies comportementales et cognitives utilisent différentes méthodes qui ont en commun de reposer sur la méthode expérimentale, les procédures de traitement sont décrites de manière objective et peuvent être reproduites par d´autres thérapeutes.
Ces thérapies reposent également sur les théories de l´apprentissage.
Ce qui fait par exemple qu´en situation clinique le thérapeute va considérer qu´un comportement inadapté a été appris dans certaines situations et maintenu grâce aux contingences de l´environnement.
On va donc chercher à remplacer le comportement inadapté par un autre, plus adéquat, qui convient au patient.
Les buts à atteindre sont définis conjointement  par le thérapeute et le patient  et une stratégie adaptée est mise en place pour permettre d´atteindre les objectifs thérapeutiques.
De la démarche scientifique on utilise des mesures qui permettent de définir une ligne de base et de mesurer l´évolution du comportement problème.
Lors de la thérapie on insiste sur les causes actuelles du comportement problème plus que sur des causes inconscientes.
Lors de la thérapie on ne se centre pas seulement sur les données observables du comportement mais aussi sur toutes les pensées associées par le patient au comportement problème (ce que l´on appelle les données cognitives).
Le changement durable du comportement est considéré comme un critère majeur de réussite de la thérapie.
Les techniques utilisées sont fonction du patient et des résultats publiés dans les recherches concernant des troubles similaires.
Les thérapies comportementales et cognitives ont prouvé leur supériorité sur d´autres approches thérapeutiques dans la prise en charge des troubles telles que des phobies  ou encore les troubles obsessionnels compulsifs.
Les domaines d´application de ces thérapies sont les troubles anxieux, les phobies, les troubles obsessionnels-compulsifs, les troubles de l´affirmation de soi, les conduites de dépendance, certains troubles alimentaires.

Au fil des années les thérapies cognitives et comportementales se sont enrichies grâce à la pratique des thérapeutes, c´est ainsi qu´aujourd´hui on peut proposer une nouvelle approche aux patients qui présentent des troubles dits de la « personnalité » en intégrant d´autres courants thérapeutiques. L´approche de Jeffrey YOUNG auteur de la Thérapie des Schémas  qui traite les aspects chroniques des troubles (dépression chronique, anxiété chronique, troubles du comportement alimentaire, problème de couple et difficultés à long terme dans les relations intimes) en est l´illustration. 
Ces démarches thérapeutiques donnent une part importante à la relation entre le thérapeute et son patient qui est informé des supports théoriques qui sous tendent les choix thérapeutiques, le patient bénéficie d´explications précises sur les modes d´actions des techniques employées et  participe activement à la thérapie, cette relation peut s´inscrire dans un contrat thérapeutique qui scelle l´engagement réciproque des deux parties.